« Suis-je hypnotisable ? »
Petit tour d’horizon d’une grande question…

« Katia, j’ai peur de ne pas être hypnotisable… »

Que ce soit lors d’une hypnose pour maigrir, pour arrêter de fumer ou pour atteindre un objectif personnel… voici une des phrases que j’entends le plus dans mon cabinet… je dirais même avant d’arriver dans mon cabinet… au moment de la prise de rendez-vous.

Et je vous donne la même réponse que celle que je donne à mes clients… rassurez-vous TOUT LE MONDE EST HYPNOTISABLE !!! Chacun à des degrés différents…

L’état d’hypnose est un état naturel dans lequel nous plongeons toutes les 90 minutes environ.

C’est, par exemple, ce qui arrive lorsque vous êtes en voiture et que vous perdez la notion du temps. C’est également ce moment, le soir, dans votre lit, quand vous avez trouvé votre position préférée et que vous êtes emmitouflés dans votre couette. Vous êtes encore conscient de ce qui se passe autour de vous, mais vous ne bougez plus, vous êtes juste bien et merveilleusement détendu… vous êtes en hypnose.

Oui, mais j’ai déjà essayé et ça n’a pas marché sur moi… pourquoi ?

Comme je vous le disais, il existe différents degrés de sensibilité à l’hypnose. Certaines personnes, environ 8 % de la population, sont hyper réceptives. Ce sont ces dernières qui sont sélectionnées par les artistes lors des shows d’hypnose-spectacle. Cela signifie également que, lors d’un travail hypnotique, le thérapeute pourra approfondir la transe plus rapidement.

À l’opposé, une autre catégorie, 8 % également, va donner… un peu… de fil à retordre à l’hypnothérapeute. Il faudra peut-être une ou plusieurs séances de préparation avant de pouvoir effectuer un travail hypnotique profond.

Et puis, entre ces 2 catégories, il y a la majeure partie de la population. L’art du bon hypnothérapeute est de savoir identifier et s’adapter à la personne qu’il a en face de lui. Et ce dans le but de lui permettre d’expérimenter une transe agréable et, surtout, efficace.

Il est également très important de souligner que si une personne ne désire absolument pas être hypnotisée… elle ne pourra pas l’être ! L’hypnose ne peut pas s’opposer à la volonté propre de la personne.

De plus, votre état émotionnel au moment de l’hypnose peut jouer sur la qualité de celle-ci. Si vous êtes trop stressé, trop excité ou trop angoissé, cela aura une incidence sur l’hypnose et la qualité du travail. Personnellement, je prends toujours un moment avant chaque hypnose pour discuter avec mes clients afin de m’assurer qu’ils sont dans de bonnes conditions et qu’ils aient pris le temps de me poser toutes leurs questions.

Enfin, les personnes souffrant de maladies psychiatriques (schizophrénies…) ainsi que les personnes sous l’emprise de substances illicites ou d’alcool ne doivent pas être hypnotisées, car cela peut avoir des conséquences dangereuses pour elles.

En conclusion :

  • Soyez rassurés, tout le monde est hypnotisable. Sauf les personnes souffrant de troubles psychiatriques et les personnes sous influence d’alcool ou de drogues.
  • Il existe divers degrés de réactivité à l’hypnose. Certains se laissent aller très facilement et d’autres vont demander un travail préparatoire au préalable. Un bon hypnothérapeute saura s’adapter facilement à votre profil.
  • Votre état émotionnel influence la qualité de votre hypnose. Prenez toujours un moment pour faire le point avec votre thérapeute au début de chaque séance. Et, surtout, prenez tout le temps nécessaire pour exprimer vos inquiétudes ou tout autre chose qui tourne dans votre tête.
  • Si jamais vous avez connu une expérience négative… ce n’est pas grave. Sachez tout d’abord que vous n’y êtes pour rien. Peut-être vous faut-il une séance préparatoire avant de lâcher prise en profondeur. Cela veut peut être dire aussi, tout simplement, que le thérapeute qui vous accompagne ne vous correspond pas et qu’il vous faut en changer.

J’espère que ces quelques lignes vous auront rassuré. Si vous avez d’autres questions ou si vous souhaitez me partager vos impressions, vous pouvez le faire dans la partie commentaire.

En attendant, je vous souhaite de faire des voyages intérieurs merveilleux et d’en ramener des graines de joies à semer dans votre vie.

Katia

Autres articles du Blog